En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Groupe Adultes Relais

Tous les articles (3)
  • Charte du Groupe Adultes Relais

    1
    Par SOPHIE FABRE, publié le jeudi 21 septembre 2017 11:20 - Mis à jour le jeudi 21 septembre 2017 11:26

    Charte du GAR

     

    1. Les Valeurs

    La valeur principale qui soutient l’activité du GAR est la bienveillance.

    L’adulte relais s’engage et agit dans le respect des familles et des individus.  Il est tenu à la confidentialité́ en dehors du groupe et au secret partagé au sein du GAR.

    L’adulte relais accueille, aide, écoute et participe au bien-être des jeunes en les soutenant.

    L'adulte relais ne porte pas de jugement de valeur : il est sans à priori.

    Le GAR travaille en synergie dans un esprit de coopération avec l’ensemble des agents de l’EPL et des partenaires extérieurs.

    2. les objectifs du G.A.R

    • accompagner efficacement l’apprenant pour assurer les conditions d’un bien-être scolaire et le préparer à la meilleure insertion sociale, et professionnelle possible.
    • OBSERVER / ECOUTER /REPERER:

    - Repérer les élèves en difficultés,

    - Mutualiser le repérage collectif (jeunes, adultes de l’établissement, adultes du GAR) pour mieux identifier les souffrances des jeunes,

    - Favoriser les regards croisés des adultes de l'établissement quel que soit le statut,

    •  COMPRENDRE:

    Accompagner les jeunes pour mieux comprendre leur mal-être

    • ORIENTER :
    • apporter des réponses en interne quand c'est possible : pistes de remédiation
    • Faire appel à des praticiens, intervenants ou services spécialisés dans certaines situations qui ne relèvent pas ou plus de nos compétences.

    3. Former les membres du Groupe Adultes Relais

    Afin de se construire une culture commune sur le champ de l’adolescence, nécessaire pour travailler en confiance et de manière pertinente, les membres du GAR doivent pouvoir se former collectivement.

    • Un premier temps de formation concerne la formation annuelle organisée dans le cadre du copil régional des GAR. Les membres du GAR pourront, dans la mesure de leur possibilité, y participer collectivement afin d’échanger avec d’autres membres de GAR. Ils profiteront également de la présence de professionnels, invités pour témoigner lors de ces journées.
    • Un deuxième temps de formation tient dans la présence d’un.e professionnel.le psychologue aux réunions mensuelles du GAR. Ce temps de formation est plus diffus, plus continu. Il s’agit pour les membres du GAR de se faire accompagner de manière professionnelle lors des réunions mensuelles afin d’éviter toute analyse hâtive sur des situations de jeunes. Ce temps consiste donc à apprendre des apports et conseils proposés par le.la professionnel.lechoisi.e.
    • Cependant, l’intervention d’un.e professionnel.le devra éviter toute analyse surplombante et trop théorique afin de permettre à tous les membres du GAR de s’approprier les contenus pour construire une décision collective. Les situations de jeunes, discutées collectivement, doivent toujours être abordées dans leur contexte éducatif.

    Modalité : Une convention annuelle entre l’intervenant.e et le lycée est signée. Elle comprend a minima, les objectifs et les modalités d’intervention du/de la professionnel.le, le volume horaire à l’année et,  le cas échéant,  la répartition mensuelle. Les dates et les heures peuvent faire l’objet d’un avenant.

    Cette convention est soumise au vote du conseil d’administration de l’EPLEFPA.

    4. Visibilité du GAR

    • A la rentrée, lors de l’accueil des familles dans l’amphithéâtre, une information générale est faite sur l’existence du GAR, puis celle-ci est reprise par les professeurs principaux de chaque classe.
    • De plus, une affiche du GAR est présente dans chaque salle de classe à destination des élèves.
    • Tous les documents (charte, plaquettes, …) sont accessibles sur l’ENT dans la rubrique GAR.
    • Une information est faite lors des journées Portes Ouvertes du lycée à l’aide d’une plaquette réalisée à l’intention des membres du personnel, des partenaires extérieurs et des parents.

    5-  Fonctionnement

    Le GAR s’inscrit dans le cadre du règlement intérieur de l’EPL du TARN.

    Le GAR se réunit généralement une fois par mois, durant deux heures.

    Un compte-rendu de chaque séance est rédigé à tour de rôle par les membres du GAR.

    Un.e animateur.trice du GAR est désigné.e en début d’année scolaire.

    Il/elle est l’interlocuteur.trice de l’administration.

    Il/elle assure l’ensemble des tâches de coordination pour le bon fonctionnement du GAR.

     

    6.  Comment informer le GAR ?

    En contactant l’un.e de ses membres dont la liste figure sur l’ENT et sur la plaquette.

    Tout adulte de la communauté éducative peut saisir un.e membre du GAR sur une situation d’élève.

    Tout élève peut également saisir un adulte du GAR, ou un enseignant qui fera le relais, pour alerter sur la situation d’un autre élève.

    Un placard de stockage de tous les documents du GAR (plaquettes, affiches, classeur de suivi..) est situé en salle de réunion Pôle B et uniquement accessible aux membres du GAR.

    7. Les limites à l’action du GAR

    Le travail du GAR concerne exclusivement les difficultés des apprenant.e.s. Le GAR apprécie le degré de difficultés de l’apprenant.e et relaye et accompagne le jeune quand cela lui semble nécessaire, vers les acteurs locaux concernés.

    8. L’adulte relais

    L’adulte relais est un adulte volontaire issu de la communauté éducative.

    L’adulte relais travaille au sein d’une équipe indépendante des autres instances et associations.

    L’adulte relais choisit de se former régulièrement.

    L’adulte relais accepte tous les termes de cette charte.

     

     

  • Présentation du Groupe Adultes Relais

    2   0
    Par SOPHIE FABRE, publié le jeudi 21 septembre 2017 11:17 - Mis à jour le jeudi 21 septembre 2017 11:25

    PRESENTATION DU GAR

    POURQUOI UN GAR

    ->10 à 15 % des adolescents en situation de mal-être

    ->contexte familial, difficultés sociales, situations de harcèlement: l’adolescence est une période de transition qui peut s’avérer complexe à gérer

    -> des extrémités parfois dramatiques : le suicide est la 2e cause de mortalité chez lez 15-25 ans

    => ce qui se passe dans l’école ne saurait être étanche à ce que l’élève amène du dehors

    CE QUE N’EST PAS UN GAR

    • -> une secte nébuleuse hors de tout contrôle
    • -> un remède miracle à toutesles situations problèmes
    • ->un lieu d’épanchement des difficultés d’adulte-éducateur
    • ->un laboratoire de psychologues de comptoir
    • ->Il s’agit d’un regard et un travail centré sur l’élève et non pas sur l’adulte.

    LES GRANDS PRINCIPES

    • Le groupe adultes relais est formé d’adultes de l’établissement volontaires, multicatégoriel, non hiérarchisé, supervisé et régulé par un(e) psychologue clinicien(ne)qui décident ensemble de se rencontrer régulièrement pour aborder les cas des élèves repérés en difficultés, afin d’élaborer des pistes d’accompagnement en proposant des réponses internes dans l’établissement mais également en travaillant en partenariat avec les structures extérieures.
    • -> C’est l’occasion de reconnaître le rôle éducatif de chaque adulte dans l’établissement, quel que soit sa profession.

    -> C’est donc un dispositif de repérage croisé où l’on prend en compte de la dimension globale de l’élève,

    FONCTIONNEMENT

    • Le GAR a été initié en 2016 par une équipe de 9 personnes après un travail de réflexion sur l'année scolaire 2015/2016. Une  charte qui précise les valeurs, les objectifs et les limites établis par le groupe a été rédigée.
    • L’année dernière, il regroupait 10 personnes dont 3 de la vie scolaire, 1 de la direction, 1 du service santé et 5 du corps enseignant.
    • Il y a une réunion par mois en moyenne, d’environ deux heures, le lundi de 11h 15 à 13h15, 

    - L’année dernière, une dizaine d’élèves ont été suivi.

    • Chaque situation est présentée par un des membres avec une fiche-type, après repérage d’élémentsalertants, soit par le membre du GAR directement soit par un adulte qui a fait part d’une situation préoccupante à un membre du GAR.
    •  
    • - les échanges entre les membres du groupe et leur psychologue régulateur débouchent sur des pistes de remédiation :
      • # «veille» active de l’élève concerné, partage d’informations avec les équipes éducatives (direction, enseignants, AE, autres agents...)
      • # rencontre avec l’élève pour aborder avec lui un problème particulier
      • # Orientation de l’élève vers un professionnel compétent selon son domaine de difficulté
    • - un cahier ou classeur de suivi accessible aux seuls membres du GAR
    • - des comptes-rendus d’activités du GAR sont présentés en CI et CA
    • au niveau régional:
    • - un financement et un pilotage conjoint avec le SRFD et la DRFCP
    • - un comité de pilotage régional composé d’un représentant du SRFD, d’un représentant de la DRFCP, et d’un membre «pilote» du GAR de chaque établissement
    • - nous avons bénéficié d’uneformation sur site, par Pascal Goudier membre du CoPil, pour accompagner la mise en place d’un groupe
    • - un séminaire annuel, sur des thématiques particulières (harcèlement, sentiment amoureux, climat scolaire – juin 2018, Florac)

    CONCLUSION

    «Tous les travaux récents montrent que seule une approche multidimensionnelle bien coordonnée peut s’avérer aidante dans les situations d’adolescents en grande difficulté ou mettant en grande difficulté les institutions. [Le dispositif des GAR] semble pertinent pour mieux prendre en compte la dimension à la fois individuelle et institutionnelle de certaines situations.»

    Dr Jean-Philippe Raynaud - pédo-psychiatre au CHU de Toulouse, spécialiste de l’enfant et de l’adolescent.
    extrait du Carnet de Santé Réséda 2010 : «GAR : repérer, accompagner, orienter» préface D. Aumasson, inspection, coordination G. Mazard, Supagro Florac

     

  • Présentation du GAR

    1   0
    Par GERALDINE JANER, publié le jeudi 24 mars 2016 18:39 - Mis à jour le jeudi 31 mars 2016 09:17

    Il nous a semblé que beaucoup d’élèves en difficultés n’étaient pas ou peu détectés et que beaucoup de personnels se sentaient seuls et démunis face à des situations préoccupantes sans savoir qui solliciter.

    Le Groupe Adultes Relais est formé d’adultes de l’établissement volontaires, qui décident ensemble de se rencontrer régulièrement pour aborder les cas des élèves repérés en difficultés, afin d’élaborer des pistes d’accompagnement.

    C’est un dispositif d’information, d’aide et d’orientation cherchant à procurer aux élèves en difficultés les moyens les plus adaptés à leur situation.

    La création du groupe adultes relais sert à formaliser des pratiques déjà existantes mais réalisées sans véritable concertation. Le G.A.R permet ainsi la reconnaissance d’une instance, favorisant le regard croisé sur une situation. 

    En pièce jointe, le livret plus détaillé présentant le GAR, ses objectifs, ses modes d'action, ses partenaires. 

    Les membres du GAR. 

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs